Bonjour et bienvenue à tous . Installez-vous confortablement avec une bonne tasse de thé ou de café et partez à la découverte de mon espace magique. N'hésitez pas à commenter mes articles et me contacter au besoin . Je vous enveloppe d' Amour et de Lumière . )O( Yabyum )O(

Merveilleux Beltane à tous

  


FêTe De Maïa, JouR De La ReiNe De Mai, JouR Du Feu MaîTriSé...


Beltane était la fête sacerdotale par excellence, cette fête est aussi la fête du feu intérieur, de la Lumière Solaire et Divine, de l'Energie radiante et de la victoire définitive de la Lumière sur les Ténèbres de l'hiver ( rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme).

Le feu de Bel est le pendant de la lumière de Lugh à Samhain. On allume pour ce faire un grand feu autour duquel on danse en dextrogyre pour reproduire la course apparente du soleil et la résurgence de l'énergie vitale primordiale. C'est la saison des amours, l'appel à l'union et à la reproduction des espèces. La fusion des polarités qui se réalise dans la nature à cette période peut nous aider à accorder les aspects féminins et masculins de notre nature. Certains groupes plantent un arbre à feuilles caduques et abattent celui de l'année précédente que l'on brûle au cours du Solstice d'été pour expliquer l'impermanence de la Nature et de la Vie.



L'animal qui lui correspond est le dragon, souvent remplacé par le griffon au Moyen-Age. Le symbolisme du dragon est ambivalent mais en réalité , il ne s'agit que d'aspects distincts d'un symbole unique, qui est celui du "principe actif et démiurgique : puissance divine, élan spirituel" dit Grousset. Symbole céleste en tout cas, puissance de vie et de manifestation, il crache les eaux primordiales, ou l' Œuf du Monde, ce qui en fait une image du verbe créateur . Puissance céleste, créatrice, ordonnatrice, les dragon est tout naturellement le symbole de l' Empereur . Il est associé à la foudre, et à la fertilité. [...]


Chez les Celtes, la tradition était l'union de la Déesse et du Dieu par un festival du feu... Dans la mythologie celtique, Beltane est le jour où les Dieux prirent pied sur le sol d' Irlande et brûlèrent leurs vaisseaux pour ne pas être tentés de revenir en arrière. Beltane marque ainsi l'engagement définitif, irréversible, et par-là, la confiance dans l'avenir et dans la destinée. [...]


Cette fête est une journée de jeux et de réjouissances car le jeune dieu atteint l'âge d'homme. Exalté par les énergies à l'œuvre dans la nature, il désire la Déesse. Ils tombent amoureux, s'étendent sur l'herbe au milieu des fleurs et s'unissent.[...]



A cette époque de l'année, il est dans la tradition de pratiquer les arts du tissage et du tressage, car l'union de deux substances pour en créer une troisième est dans l'esprit de Beltane. Belissama est une déesse gauloise  que les romains ont hâtivement comparé à leur Minerve bien que son nom signifie la Très Brillante c'est à dire qu'elle était une personnification de la lumière de Belen. Elle était pour les Celtes une divinité solaire féminine gardienne du feu sacré à la manière de la déesse grecque Hestia.  [..]


Pour les wiccan, Roodmas est la nuit durant laquelle les sorcières et les sorciers fêtent le retour du soleil et la fécondité de la terre. Ce nom d'origine anglaise date du Moyen-Age. D'autres noms plus païens pour Roodmas, sont Cetsamhain qui veut dire "à l'opposé de Samhain"  sur la roue de l' Année,. Les aliments qui sont à base de produits laitiers sont idéaux ainsi que l'avoine.


La Déesse germanique Nerthus, que les Asatru fêtent ce jour là est assimilée à la Terre-Mère et neuf autres dates lui étaient consacrées.. On la célébrait dans un bosquet sacré d'une île de la mer Baltique où selon Tacite , elle demeure dans un char couvert d'une étoffe .[...]

Cette journée était aussi consacrée à tous les dieux nordiques qui n'ont pas de jour particulier.



Maïa était une nymphe qui abritait ses amours avec Zeus dans une caverne. Elle serait la mère d' Hermès. Dans la tradition romaine, c'est peut être une autre Maïa que cette nymphe d'Arcadie qui personnifiait l'éveil de la nature au printemps, devenant Déesse de la Terre  et qui serait devenue la parèdre d' Hermès. La fête se célébrait vers cette époque  et c'est pourquoi elle aurait donné son nom à ce mois.


Elle représentait une déesse de la fécondité, la projection de l'énergie vitale propice à ce mois de fécondité et pourrait symboliser la reine de mai tout comme l'Irlandaise Bloddeuwedd. C'est une femme fleur composée par Gwydion et Math, fils de Mathonwy, avec des bourgeons de chêne, des fleurs de genêt et des reines des prés et de six autres végétaux, dont les doigts étaient " plus blancs que l'écume" , épouse du héros: Llaw Llew Gyffes  ( le lion à la main ferme).  Elle préféra cependant le chasseur de cerf Gronw Pebyr, seigneur de Penllyn à son mari absent. Son autre nom est Olwen, reine de mai, fille de l'Aubépine ou épine blanche ou arbre de mai, poétesse, fille d' Yspaddadenn sous les pas de laquelle poussaient des trèfles blancs justifiant son nom de " Traces blanches". L'évocation d' Olwen, l 'Aphrodite souriante de la légende Galloise, est conditionnellement liée à celle du pommier sauvage bref à tous les arbres à fleurs blanches.


Chez les chamans, on célèbre le feu que l'on maîtrise, après le feu des passions du printemps, la maturité après la fougue, la joie et le bonheur après l'illusion. [...]

Le feu terrestre rappelle que le feu du mental doit être également discipliné, sans quoi il peut faire des ravages autour de lui tout en se réduisant lui même en cendres.






Extrait du Calendrier Païen de Bran ap Brékilian








Beltane est un des sabbats majeurs de la tradition païenne. On l'appelle aussi : Fête du premier mai, Veille de mai, Roodmas, Nuit de Walpurgis, Cethsamhain, Whitsun or Old Bhealltainn, Bealtinne, Walburga, Eté celte...

Elle était fêtée lors de la première floraison de l'aubépine

Article Par Morgane Lafey ...


Contrairement à Samonios, Beltane n'est pas la fête des trois fonctions de la société celtique. C'est une fête sacerdotale.


Beltane, Belteine ou Beltaine est la fête du feu et de la lumière. Bel signifie « brillant » mais fait certainement référence à Belenos et Belisama, le couple brillant des Dieux gaulois. Tous deux représentent la jeunesse, le soleil et le feu. « Teine » signifie feu. De fait, nous sommes en présence d'une fête rituelle en l'honneur du renouveau de la lumière rayonnante, la victoire du jour. Nous entrons dans la partie claire de l'année qui durera jusqu'à Samonios.


Cette fête est attestée en Irlande mais aussi en Gaule. Le Feu de Bel est un feu bénéfique. Les druides le créaient par leur magie et leurs incantations. Et il était d'usage en Irlande qu'ils fassent passer les troupeaux de bétail entre deux feux pour qu'ils les protègent toute l'année. Ceci ne prouve pas que Beltane est une fête agraire car le bétail était trop important pour toute la communauté celtique, cette habitude n'est qu'un détail.

On suppose que la célèbre assemblée des druides dans la forêt des Carnutes attestée par César dans La guerre des Gaules, se tenait à l'époque de Beltane. Une bonne période pour faire le point sur les objectifs de la période claire...


Le Feu de Beltane est un feu puissant, sacré et fort, celui qui l'allume est une personne de pouvoir. Sa fonction est loin d'être anodine...

« Belteine est l'exaltation du feu, élément druidique par excellence. Nous verrons volontiers dans Bel(enus) un surnom de Lug vu dans son aspect de lumière, opposé symétriquement au Lug de Samain préparant dans la chaleur et la lumière des festins, à l'hiver et à l'obscurité, opposé aussi au Lug de Lugnasad, vu dans son aspect de roi suprême faisant bénéficier les hommes de la fécondité de la terre et des troupeaux. » Les fêtes celtiques de Guyonvarc'h et Leroux.


Les druides sacrifient aussi à Beltane d'où, comme pour Samonios, l'intérêt de l'offrande aux Dieux lors de la cérémonie.

Beltane est aussi la période de prédilection pour les rites de passage entre les périodes froide et chaude, entre l'obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la re-naissance spirituelle. Peut-être que les rites anciens d'enfermement dans les chambre des dolmens se passaient durant la nuit de Beltane. Cela demeure une excellente manière de faire l'expérience du passage. Il y a fort à parier que le lieu vous donnera des enseignements...


De génération en génération, le folklore s'est emparé de Beltane comme des autres fêtes celtiques et il en reste quelques usages : danser autour d'un mât de mai (un grand poteau planté dans le sol, symbole phallique, avec des rubans de toutes les couleurs attachés en son sommet, chaque participant tourne autour du mât avec un ruban dans la main), pratiquer la divination, rituels de protection des maisons, cueillettes de plantes (notamment les orties), sauter au-dessus des feux pour s'assurer bonheur et fertilité etc. Le peuple évitait les lieux « fréquentés » par les fées et autres créatures du Petit Peuple. Peut-être parce que le voile entre leur monde et le nôtre, est plus fin lors de la nuit de Beltane. Mais cela n'a rien à voir avec la période Samonios.



De manière générale, Beltane est une « fête de changement du rythme de vie. Du rythme hivernal on passe au rythme estival » Op.Cit.. La fête marque ce passage tant physiquement que spirituellement. A chacun de gérer cette période de son mieux.



Le visage de la Déesse lors de Beltane


Le principal aspect de la Déesse à cette période est celui de la femme fertile, humide, attirante et lumineuse. La jeune fille éclatante d'Imbolc est à présent une femme prête à concevoir en son sein.

La fête de Beltane appelle à faire l'amour dans la forêt dont les énergies grisantes du printemps aiguisent les sens. La joie étant omniprésente lors de la fête, les enfants conçus cette nuit, sentiront à quel point, ils sont aimés et désirés. D'ailleurs, attention ! Si vous ne souhaitez pas concevoir cette nuit là, évitez de faire l'amour de manière rituelle, les moyens de contraceptions ont tendance à faire défaut dans cette situation.

Autrement, c'est une bonne période pour faire ensemble un enfant avec conscience et Amour, sous l'oeil protecteur de la Déesse.

Beltane peut être une bonne période pour réfléchir à notre comportement sexuel d'une manière générale. Il existe plusieurs manières de vivre sa sexualité, certainement autant que d'individu. Cependant, il est important de garder le respect de soi. A chacun de voir ce que cela signifie pour lui.

En tant que prêtresse ou prêtre, le corps est aussi le Temple de la Déesse et des Dieux, se laisser aller à avoir des relations avec de nombreuses personnes en recherchant le sexe pour le sexe, risque de ne pas vous permettre d'obtenir les résultats escomptés...

Pourtant Beltane se prête tout à fait à un moment de partage charnel qui peut ne pas déboucher sur une relation. Mais il n'est pas forcément nécessaire de vivre une histoire longue pour passer un moment d'amour physique et spirituel avec quelqu'un.

Le paganisme sanctifie l'amour physique pour diverses raisons : les centres énergétiques en ont besoin, l'esprit aussi, la libération des hormones endorphines pendant l'orgasme permettent à la fois de se libérer des tensions et de gagner en énergie, le naturel de l'acte rapproche de la nature et de notre être primordial, la magie de la conception d'un enfant : le fruit de l'amour et du partage...etc.

En somme, les rituels de Beltane seront axés sur l'offrande aux Dieux Belenos et Belisama, à la Déesse en général, sur les rituels de prospérité de chance et de réussite pour l'année claire et donc active qui vient, sur les rites de fertilité, les rites de passage (adolescence, premiers sangs, unions/mariages etc.), les rites d'initiation divers etc.



  Proposition d'activités  


Prendre conscience de sa propre lumière et la répandre là où elle fait défaut, utilisez votre énergie pour aider les autres : aller voir des personnes malades, handicapées, âgées etc.

Allez saluer le soleil le matin au lever (par le fenêtre ou dehors si vous le pouvez)

Si vous n'avez pas fait votre eau lustrale lors d'Imbolc, il est encore temps de la faire en ramassant l'eau de la rosée avant le lever du soleil

Fabriquez des amulettes de protection qui vous serviront pendant l'année : tresses de rubans colorés, cordes protectrices...

Tissez, créez...

Faites des activités avec les enfants

Rassemblez vos amis et faites-leur connaître les joies de Beltane

Préparez un plateau de fruits, de graines, de noix etc. et laissez-le dans la forêt pour les animaux et le Petit Peuple

Accrochez des rubans à un arbre en faisant un vœux pour chacun

Trempez votre visage dans l'eau de la rosée pour rester jeune

Dansez autour du mât de mai

Faites l'amour !



  Plantes  


Les fleurs du moment, celle qu'on trouve dans la forêt à cette période.


  Couleurs  


Le Blanc, le vert, le rose, le jaune, le rouge etc.


  Encens  


Utilisez la base verveine/oliban citée pour la fête de Samonios, y ajouter de l'aubépine en fleur, de l'écorce de chêne, des fleurs de pommier séchées, du jasmin, des feuilles d'orties séchées etc.

Suivez les indications données sur la page de la fête de Samonios, pour faire de l'huile. Utilisez selon votre rituel.


  Nourriture  


Amandes, asperges, orties, laitues, carottes et tout ce qui est à maturité au jardin ou en vente chez les producteurs bio de qualité (éviter les tomates d'Espagne et autres fruits ou légumes qui n'est pas de saison)

Pour plus d'informations : http://www.demain-la-terre.net/Consommer-des-fruits-et-legumes-de


  Recettes  


Pains de Beltane




Recette de Ann Moura (Aoumiel)

Préchauffez le four à 190 °C et mélangez :


4 tasses de farine tamisée 1/2 tasse d'amandes 2 tasses de sucre 1 tube de pâte d'amande (vous pouvez aussi la faire !) 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude ou de levure à gâteau 1 cuillère à café de cannelle 5 œufs


Quand la pâte est bien travaillée et presque molle, faites-en des boules applaties et mettez les sur une plaque à biscuits non graissée. Laissez cuire jusqu'à ce que les biscuits soient dorés, environ 20 minutes. Glacez avec une croix solaire blanche. Vous pouvez aussi ne faire qu'une miche de pain.

(Ann Moura (Aoumiel) "Green Witchcraft: Folk Magic, Fairy Lore & Herb Craft).



Oeufs au yaourt et à la moutarde


Pour 4 personnes


Oeufs Gousses d'ail Un Yaourt Citron Cuillère à Café de Sauce à la moutarde Cuillère à Soupe de feuilles de menthe fraîche Pincée de Cayenne Sel


Dans un mortier, écraser l'ail et les feuilles de menthe Ajoutez le yaourt, 1 cuillère à café de jus de citron, la sauce à la moutarde – vinaigrette fortement moutardée – le piment rouge et le sel, puis mélangez bien l'ensemble jusqu'à obtenir une sauce homogène. Réservez. Pochez les œufs : placez sur le feu une casserole large contenant 1 litre d'eau, le jus d'½ citron et ½ cuillère à café de sel. Dès que ce mélange arrive à ébullition, cassez les œufs dans une assiette et glissez-les délicatement dans l'eau, un par un. Au fur et à mesure que les blancs d'œufs prennent – 3 min environ, pêchez-les à l'aide d'une écumoire, puis posez-les sur un papier absorbant. Coupez un peu les bavures. Servez les œufs dans une terrine, après les avoir nappés de la préparation réservée.


Asperges à la fontenelle


Pour 4 personnes:


1,500 kg d'asperges 4 œufs 200 gr de beurre Sel, poivre Ciboulette.


Pelez les asperges, faites-les cuire à l'eau bouillante salée 20 mn environ (cela dépend de leur grosseur), vérifiez souvent leur cuisson; elles sont à point quand la pointe cède sous une légère pression des doigts. Pendant ce temps, faites cuire les oeufs à la coque (3 a 4 mn à l'eau bouillante). Faites fondre le beurre doucement, assaisonnez-le et ajoutez la ciboulette. Egouttez les asperges lorsqu'elles sont cuites.

Chaque personne reçoit un oeuf et une coupelle de beurre fondu, il se sert des asperges trempées dans du beurre comme de mouillettes pour manger l'oeuf.



Crème de cresson au poulet


Pour 6 personnes


Cresson : 500 g Blancs de poulet : 200 g Beurre : 90 g Farine : 40 g Lait : 80 cl Bouillon de volaille : 1/2 verre Crème fraîche : 20 cl Sel, poivre


Faites cuire le blanc de poulet à la vapeur pendant 10 min. Découpez-le en petits cubes et réservez au chaud. Lavez soigneusement le cresson et faites-le étuver pendant 5 min dans une poêle avec 50 g de beurre. Faites fondre 40 g de beurre dans une casserole à fond épais. Quand il mousse, jetez 40 g de farine et remuez jusqu'à ce que le mélange se détache des parois de la casserole. Versez alors le lait et cuire sur feu moyen, sans cesser de remuer, jusqu'à épaississement. Ajoutez le cresson et poursuivez la cuisson 15 min. Passez au mixeur, puis ajoutez le bouillon de volaille, la crème fraîche, sel et poivre. Répartissez la crème dans les assiettes et parsemez de cubes de blancs de poulet. Servez immédiatement avec des tranches de pain grillées.


Gratin de laitues


2 laitues par personne 


25 gr de lard fumé 


25 gr de fromage rapé 


Sel, poivre.


Lavez soigneusement les laitues en écartant les feuilles mais en les laissant entières, égoutez-les assez longtemps. Faites fondre du beurre dans une cocotte, rangez-y les laitues. Salez, poivrez, couvrez, laissez cuire à petit feu à l'étouffée. Pendant ce temps, coupez le lard en minuscules bâtonnets, blanchissez-les. Beurrez un plat allant au four, garnissez-le avec les laitues en les pressant pour qu'elles gardent le moins de jus possible, ajoutez les lardons. Faites réduire le jus des laitues au maximum, versez-le sur le plat. Ajoutez le fromage râpé, faites cuire 20 minutes au four.


Gâteau de mariage Wiccan


Recette de Gerina Dunwich


1 tasse de beurre 1 tasse de sucre 1/2 tasse de miel 5 oeufs 2 tasses de farine 2 cuillère à café écorce de citron râpée 2-1/2 cuillère à café de jus de citron 1 cuillère à café d'eau de rose une pincée de basilic 6 feuilles fraîches de géranium rose


Dans un grand saladier, écrémez le beurre et le sucre pour obternir un pâte légère et douce. Ajoutez le miel et mélangez bien. Ajoutez les oeufs, un par un, en battant bien après chaque œuf. Ajoutez la farine petit à petit et mélangez complètement avec une grosse cuillère en bois. Remuez le tout avec l'écorce et le jus de citron, l'eau de rose et la pincée de basilic (herbe de l'amour). Tapissez le fond du moule à gâteau beurré avec les feuilles de Géranium et mettez-y la pâte. Faites cuire le gâteau dans un four préchauffé à 180°C pendant 1h15. Sortez-le du four une fois cuit et laissez le reposer 20 minutes avant de le démouler. Vous pouvez ajouter un glaçage ou saupoudrer de sucre avant de servir.

{Gerina Dunwich "Wicca Craft: The Modern Witch's Book of Herbs, Magick, and Dreams")



Sablés à l'avoine 


3/4 tasse de farine 2/3 tasse de gruau d'avoine 1/2 tasse de fécule de maïs 1/2 tasse de sucre glace 3/4 tasse de beurre ramolli


Mélangez la farine, le gruau, la fécule et le sucre glace dans un saladier. Avec une grande cuillère, incorporez le beurre. Travaillez avec les mains pour obtenir une pâte molle et lisse; formez une boule. Si nécessaire, réfrigérez 30 minutes ou jusqu'à ce qu'elle se manipule facilement. Abaissez (étendre la pâte au rouleau, à l'épaisseur voulue) la pâte à 5mm d'épaisseur. Découpez à l'emporte-pièce. Placer sur des plaques à biscuits non graissées. Enfournez à 150 °C, de 15 à 25 minutes ou jusqu'à ce que les bords soient légèrement dorés.

Le temps dépend de la grosseur des biscuits. Retirer et laisser refroidir complètement sur une grille.




Je vous souhaite un merveilleux sabbat


plein d'amour à tous


Yaby

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

☆Laissez moi un commentaire ou posez-moi vos questions ☆